Brun, Dorothy (1919–)

Destinée à devenir la première chirurgienne noire du Sud, Dorothy Brown restera toujours consciente de son combat et consacrera une grande partie de sa vie à aider les autres. Elle est née le 7 janvier 1919 à Philadelphie, en Pennsylvanie. Sa mère, jeune et célibataire, l’a laissée dans un orphelinat de Troy, à New York, alors qu’elle était encore enfant. Lorsque la mère et la fille se sont réunies 13 ans plus tard, Dorothy n’a pas pu s’adapter à la relation et, après s’être enfuie plusieurs fois, a été placée comme aide-mère à Albany, New York. Encouragée par son employeur, elle a pu retourner à Troy, où elle a terminé ses études secondaires tout en vivant dans une famille d’accueil. Grâce à l’Église méthodiste de sa communauté, elle a obtenu une bourse d’études au Bennett College de Greensboro, en Caroline du Nord, obtenant son deuxième diplôme de sa classe. En 1944, après avoir occupé divers emplois au Département de l’ordonnance de l’Armée, Brown avait économisé suffisamment d’argent pour entrer au Meharry Medical College de Nashville, dans le Tennessee. Après avoir obtenu son diplôme dans le tiers supérieur de sa classe, brown a passé un an en tant que stagiaire à l’hôpital de Harlem à New York, mais s’est vu refuser une résidence en chirurgie à l’hôpital en raison d’un parti pris contre les femmes chirurgiens. Imperturbable, elle retourna à Meharry et convainquit le chef de la chirurgie de l’y admettre. Après avoir terminé sa résidence en 1954, elle a continué à pratiquer à Nashville, devenant membre de l’American College of Surgery. Plus tard, elle devint chirurgienne au George W. Hubbard Hospital et professeure de chirurgie au Meharry Medical College.

La vie de Brown continue d’être ponctuée de premières. À l’âge de 40 ans, elle est devenue la première femme célibataire des temps modernes à adopter un enfant dans l’État du Tennessee. Elle a nommé la petite fille Lola Redmon en l’honneur de sa mère adoptive. En 1966, elle est la première femme noire à être élue à la chambre basse de la Législature de l’État du Tennessee. Elle se présente pour un siège au Sénat du Tennessee en 1968, mais perd en raison de sa position libérale sur le droit à l’avortement.

Brown a reçu des doctorats honorifiques du Bennett College et de l’Université Cumberland à Lebanon, Tennessee, et est resté un membre actif de l’Église méthodiste unie. Elle a travaillé à amasser des fonds pour les 12 collèges et universités noirs soutenus par la dénomination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.